Loading...

mardi 25 mars 2014

Madrid rend hommage à Adolfo Suarez, l'un des pères de l'Espagne moderne





À la disparition de Franco, en 1975, le roi Juan Carlos nomme le ministre franquiste Adolfo Suarez à la tête du gouvernement espagnol. Objectif : réconcilier franquistes et républicains, divisés divisées depuis la guerre civile. À l'époque, ses collègues voient en lui un traître, l'opposition socialiste le taxe d'opportunisme. Mais aujourd'hui, il est considéré comme l'un des pères de l'Espagne moderne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire